23 Novembre 2015

Réanimons le Rêve Français

La République a été agressée par des citoyens français. Ce crime frappe un pays déjà déprimé par une véritable crise de l’avenir. Hier, l’ordre du jour était de de maintenir, protéger et sauvegarder, au nom d’un principe de précaution généralisé. Aujourd’hui, il doit être de réanimer le rêve français, un projet de progrès cimenté par les valeurs [...]
logo_france.jpg
Sauvegarder, au nom d’un principe de précaution généralisé. Aujourd’hui, il doit être de réanimer le rêve français, un projet de progrès cimenté par les valeurs de la République. Cette ambition exige un travail idéologique profond pour réaffirmer une volonté politique crédible. L’économie est souvent perçue comme secondaire à cet égard. Elle joue en réalité un rôle indispensable. Elle dessine des perspectives et propose un avenir meilleur. C’est pourquoi nous pensons que la loi sur les nouvelles opportunités économiques doit être soutenue et accélérée.

La France a été brutalement attaquée le 13 novembre. Elle a depuis déployé un ensemble de mesures législatives, judiciaires, policières, militaires et diplomatiques. La lutte contre les terroristes est une priorité évidente. Elle ne nous dispense pas de réfléchir à la mobilisation des citoyens français pour la défense de la République contre ses démons intérieurs.

L’attaque subie par la France n’est en effet ni comparable au 11 septembre ni à Pearl Harbour. L’agression est peut être commanditée de l’étranger, mais elle a été principalement exécutée par des terroristes français. Certes, il est impératif de faire la guerre sur les théâtres extérieurs, mais aussi et surtout en France. Mais de quelle « guerre », s’agit-il ? Guerre au chômage, à la désintégration sociale et à la régression intellectuelle, sans respecter le statu quo.

Le statu quo est désormais insupportable. Notre pays est en proie à une véritable crise de l’avenir. Selon des enquêtes internationales, l’opinion française se distingue par son pessimisme. Le changement est perçu comme une menace, le chômage comme une fatalité, le progrès technique comme une machine à fabriquer des exclus ou à détruire des styles de vie. L’ordre du jour est de maintenir, de protéger et de sauvegarder, au nom d’un principe de précaution généralisé.

c165ca829333e28eb798d5b60b51c.jpeg
Je suis intervenu sur ce sujet dans Les décodeurs de l’Eco, émission animée par Fabrice Lundy sur BFM Les Décodeurs de l’Eco. BFM

Lire la suite de l’article de Talking Points: Rêve Français