14 Février 2018

Après Davos, Une Guerre des Monnaies ?

A Davos, Donald Trump n’a pas prononcé de déclaration de guerre commerciale. Il a au contraire loué le fair trade et la réciprocité entre grands acteurs économiques. La surprise est venue de Steve Mnuchin, secrétaire d’Etat au Trésor, qui a déclaré qu’un affaiblissement du dollar serait « bon » pour le commerce des Etats-Unis.
currencywar.png

A Davos, Donald Trump n’a pas prononcé de déclaration de guerre commerciale. Il a au contraire loué le fair trade et la réciprocité entre grands acteurs économiques. La surprise est venue de Steve Mnuchin, secrétaire d’Etat au Trésor, qui a déclaré qu’un affaiblissement du dollar serait « bon » pour le commerce des Etats-Unis.

Contre toute attente, la devise américaine a beaucoup baissé depuis l’élection de Donald Trump. Son administration ne manifeste pas un soutien sans faille à la traditionnelle « strong dollar policy ».

Pense-t-elle qu’un revirement sur le dollar permettrait d’atteindre ses objectifs mercantilistes sans entrer dans une guerre commerciale dangereuse et un protectionnisme difficile à maîtriser ? Le monde doit-il se préparer à une « guerre des monnaies », tout aussi brutale, mais silencieuse ?

L’article complet peut être lu via Talking Points,
service d’e-coaching économique et financier

En savoir plus

Talking Points est un service accessible sur abonnement,
que vous soyez une entreprise ou un particulier.

Contactez nous

Vous avez déjà un accès?

Connectez-vous

et continuez la lecture de l'article.