01 Mars 2018

Quand les Firmes Superstars Concurrencent les Etats

Google, Apple, Facebook, Starbucks ou encore Zara sont des « firmes superstars ». Elles rayonnent dans le monde entier. Leurs grandes parts de marché sont souvent la conséquence d’un leadership en innovation. Mais pas seulement.
logosuperman.png

Google, Apple, Facebook, Starbucks ou encore Zara sont des « firmes superstars ». Elles rayonnent dans le monde entier. Leurs grandes parts de marché sont souvent la conséquence d’un leadership en innovation. Mais pas seulement.

Les superstars dominent en effet des secteurs de plus en plus concentrés. Elles éliminent la concurrence, par attrition, ou grâce à de multiples achats de jeunes firmes. A l’étroit dans leurs secteurs, elles abordent de nouveaux marchés, sans égard pour les acteurs et les règlementations en place. Une montée en puissance qui interpelle.

La répression des pratiques anti-concurrentielles est-elle efficace ? Quelles sont les marges de manœuvre des Etats face à des firmes tentaculaires? Quelles conséquences sur les inégalités ?

Les superstars sont-elles vouées à accumuler le pouvoir, la richesse et l’attention des consommateurs ?

L’article complet peut être lu via Talking Points,
service d’e-coaching économique et financier

En savoir plus

Talking Points est un service accessible sur abonnement,
que vous soyez une entreprise ou un particulier.

Contactez nous

Vous avez déjà un accès?

Connectez-vous

et continuez la lecture de l'article.