04 Juillet 2016

Brexit, l'onde de choc d'une crise d'identité politique

Le gouvernement britannique est la plus récente victime de la perte de légitimité des élites politiques et économiques. L’opinion leur impute d’abord un échec dans la prévision et le règlement de la crise financière. Elle leur reproche ensuite et surtout d’opérer dans un monde global construit à leur image, dans l’ignorance des demandes de la classe moyenne.
1280px-City_of_London_skyline_from_London_City_Hall_-_Oct_2008.jpg

Le gouvernement britannique est la plus récente victime de la perte de légitimité des élites politiques et économiques. L’opinion leur impute d’abord un échec dans la prévision et le règlement de la crise financière. Elle leur reproche ensuite et surtout d’opérer dans un monde global construit à leur image, dans l’ignorance des demandes de la classe moyenne. Le décalage des représentations crée une véritable crise d’identité dont l’Union Européenne est à la fois le symbole et une victime collatérale.

L’urgence n’est pas de réformer l’Union mais de penser et d’expliquer aux peuples les problèmes de notre époque: les contours de la protection sociale, les mutations technologiques, le travail dans une économie flexible et l’identité nationale dans une société ouverte. Penser les problèmes et trouver des solutions, c’est à la fois décrire le cheminement de la pensée occidentale depuis la Renaissance et la mission désormais rudement confiée au leadership politique. Vaste programme.

L’article complet peut être lu via Talking Points,
service d’e-coaching économique et financier

En savoir plus

Talking Points est un service accessible sur abonnement,
que vous soyez une entreprise ou un particulier.

Contactez nous

Vous avez déjà un accès?

Connectez-vous

et continuez la lecture de l'article.